Un univers alternatif de DC en création coopérative.
 
Bienvenue sur Earth Alpha! Prenez un cookie et installez- vous!
Faîtes un geste pour la planète: VOTEZ! Un top- site de voté = un pingouin adopté!

Partagez|

Mis à l'épreuve [PV: Jack] [Flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Admin pas net

avatar


Messages : 26
Date d'inscription : 16/12/2015


MessageSujet: Mis à l'épreuve [PV: Jack] [Flashback] Mer 17 Fév - 0:29

Le fourgon roulait lentement sur la route accidentée conduisant à l'asile d'Arkham, établissement dont la réputation était presque aussi sinistre que son architecture gothique. Les phares perçaient la nuit pour éclairer chaque virage jusqu'à la fameuse grille de fonte noire.

-Moi, tout c'que j'dis, Docteur, c'est qu'je vois pas pourquoi vous persistez à envoyer vos patients ici. répétait le chauffeur. J'veux dire, j'fais ce boulot depuis des années, j'suis bien placé pour l'savoir: Arkham c'est une telle passoire qu'on pourrait égoutter des pâtes avec. Vz'avez une idée du nombre de fois où le Joker s'est évadé ? Ou Double-Face ? Ou même Zsasz, tiens ! Juré, y a à peine trois s'maines, ce taré s'était accroché sous mon camion. J'ai jamais eu aussi peur de ma vie qu'quand j'l'ai vu sortir et m'mettre le couteau sous la gorge. Y m'a dit qu'il avait d'jà choisi où il se f'rait une cicatrice pour moi, c'gros malade. Heureus'ment, et j'ai pas honte de l'dire, heureus'ment que Robin a débarqué à ce moment là pour lui mettre une race.

L'homme en blouse blanche qui l'accompagnait regardait par la fenêtre d'un air détaché, visiblement peu intéressé par ce que son compagnon de route racontait. C'était un homme entre deux âges, d'une taille et d'une corpulence peu communes pour un psychiatre. Adipeux, un peu dégarni, chaussé de vieilles lunettes et doté d'un impressionnant poireau sur la lèvre supérieure, sa perpétuelle moue bougonne aidait ses interlocuteurs à ne pas se sentir coupable de le trouver d’emblée antipathique.

-Je sais déjà tout ça. marmonna-t-il d'un ton ennuyé, mais le chauffeur ne sembla pas remarquer sa réponse.
-Et ça fait, quoi...? Cinq ? Six fois, qu'vous envoyez un d'vos patients à Arkham ? Les premières fois, j'me disais "Bon sang, qu'est-ce qu'un gosse a à foutre parmi tous ces tarés ? Y en a qui s'raient prêt à les bouffer. J'veux dire, pour de vrai !" Et au final, bah, pour autant qu'je sache y en a aucun qui est resté sur place. Tous ys se sont évadés, pas vrai ? Même la jolie rouquine, là... À moins qu'ils se soient VRAIMENT faits bouffer, j'veux dire, mais chaque fois on a trouvé des indices comme quoi ys s'étaient échappés. Mais les gamins, aucun on en a r'trouvé.

Le docteur lâcha un soupir agacé, les yeux fixés sur la route comme s'il cherchait ainsi à fuir la conversation. Ses bras croisés, sa mine renfrognée, son attitude distante, rien dans son langage corporel n'invitait au dialogue, mais son chauffeur insistait.

-Et vot' petit nouveau, là, il est pas comme vos clients habituels, 'fin, patients. Jusque là, c'étaient tous des gamins, j'étais persuadé qu'vous bossiez dans un genre de maison de correction, slash, asile, mais lui y m'a l'air un peu plus vieux. Ou alors vous le transférez parce qu'il est dev'nu majeur ?

Son passager laissa presque échapper une exclamation de soulagement lorsque le portail de l'établissement apparut devant eux. Il descendit et alla au poste de garde pour signer des papiers, tandis que des employés ouvraient l'arrière du fourgon pour en extraire un jeune homme au regard vide et hagard. Il avait les bras pris dans une camisole de force et portait même une muselière, marchant comme un zombi lorsqu'on le tirait.

-On lui a administré une dose de cheval, annonça le docteur, mais vous feriez quand même mieux de le mettre en cellule capitonnée. Chaque fois qu'il se réveille dans un nouvel environnement, il se jette sur les murs pour se taper la tête.

Les gardiens hochèrent la tête en silence, mais Aaron Cash apostropha le psychiatre.

-Vous avez une dernière chose à lui dire, avant qu'on l'emmène ?

L'homme sembla réfléchir, puis alla se placer devant le patient. À travers les brumes de la drogue, ce dernier parvint à distinguer les contours d'un visage et reconnaître un ton qu'il commençait à connaître.

-Bonne chance, Jack. J'espère te retrouver rapidement hors d'ici parfaitement maître de tes moyens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 27
Date d'inscription : 30/01/2016
Age : 22


MessageSujet: Re: Mis à l'épreuve [PV: Jack] [Flashback] Mer 17 Fév - 11:45

*Qu’Est-ce qui se passe ? … Cette voix… Bruce ? … Je suis fatigué… Où je suis ? …*

C’est dans cet état presque inconscient que nous retrouvons notre héros, le jeune homme venait tout juste d’être jeté comme un sac à patates dans une cellule capitonnée de la tristement célèbre prison d’Arkham. Le corps de Jack était presque inerte, les drogues qu’il avait dans son corps lui aspirait toute son énergie et surtout toute ses capacités mental. Il n’était plus qu’un vulgaire légume à peine capable de marcher.

Le jeune homme finit par lâcher prise et perdre connaissance, il plongea dans un sommeil profond. Il commença à rêver, il se voyait dans une ruelle poursuivit par une chose énorme dans le ciel, elle planait au-dessus de lui et rien ne semblait pouvoir la distancer. Ce cauchemar était réellement intense, si bien que le rythme cardiaque de Jack ne cessait d’augmenter, sa respiration était rapide et son corps bougeait insouciamment dans son sommeil.

RedNight tentait d’échapper à son poursuivant, il était pris de panique, il n’arrivait pas à se concentrer et à garder son calme, il se retrouva rapidement acculer contre un mur et le monstre descendit du ciel pour lui faire face. Il s’avançait lentement, de la bave coulait de son visage, il portait le costume du Batman mais alors qu’il se retrouva à quelques centimètres de notre héros, il poignarda ce dernier. La douleur sembla si réaliste, Jack tomba au sol tout en sentant sa vie s’échapper de son corps. L’ombre attrapa sa gorge pour le plaquer contre le mur, il enleva son masque et ouvrit grand la bouche pour le dévorer encore vivant…

C’est à cet instant que notre jeune étudiant se réveilla en sursaut, il respirait fort et semblait encore plus paniquer que dans son rêve. Heureusement, il finit par comprendre rapidement qu’il était de retour dans la réalité, il utilisa les leçons de Batman pour reprendre son calme. Le corps de Jack était encore quelque peu endormi par les drogues, mais le justicier pouvait tout de même se relever péniblement contre le mur de sa chambre.

Jack Donovan - Une camisole ? Une chambre capitonnée ? C’est quoi ce délire ? … Peut importe comment je me suis retrouvé ici, je dois m’échapper au plus vite…

L’objectif principal était de se libérer de cette chose qui retenait ses bras, grâce à ses capacités et son agilité, il réussit en sautant à passer ses bras devant. Une fois fait, il commença à mordre de toutes ses forces la camisole pour déchirer la partit qui retenait les deux mains liée. Après quelques très longues minutes d’effort, le garçon réussi à libérer ses mains. Il se mit assis au fond de sa cellule avant de cacher ses mains libérées dans son dos.

Jack Donovan - Gardien… GARDIENNNNNN … S’il vous plaît… J’ai … J’ai besoin … D’aide … Je me sens pas bien …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mis à l'épreuve [PV: Jack] [Flashback]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [ Roman maritime ] Les aventures de Jack Aubrey, Patrick O'Brian
» SCENARIO : BLACK JACK GEARY
» Quand maluka découvre jack bauer
» Jack Rackham ou la vie d'un brigand
» L'épreuve du FEU!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth-Alpha :: Earth Alpha - États-Unis :: Gotham City :: Arkham Asylum-